Opération “ZAC Thorens-Glières centre” : une observation guidée pour appréhender le projet

Dans le cadre de l’opération “ZAC Thorens-Glières centre”, une observation guidée aura lieu le mardi 4 avril à 18h30.

Le point de rendez-vous est à la mairie déléguée de Thorens-Glières. Un livret d’observation sera remis aux participants sur le parcours pour déceler ensemble les enjeux et les souhaits de chacun.

 

Cette observation guidée fait suite à la réunion publique du 7 mars dernier. Des ateliers seront programmés prochainement.

En savoir plus sur le projet et la consultation.

PADD : retour sur la concertation

Du 29 novembre 2022 au 29 janvier 2023, les Grand Annéciens étaient invités à donner leur avis sur le Projet d’aménagement et de développement durables (PADD).

Un dispositif sur mesure était mis en place sur le territoire pendant deux mois pour favoriser le dialogue et recueillir les avis. Les habitants, acteurs et usagers du territoire étaient invités à s’exprimer sur les 13 grands défis à relever pour participer à la transition écologique de nos 34 communes.

5 soirées-débats

C’est à travers un format de réunion publique interactif, que les participants ont pu échanger avec les élus du Grand Annecy et donner leur avis, de façon très concrète, sur les défis à relever. Plus de 500 personnes se sont également exprimées à travers un questionnaire et 4 ateliers thématiques étaient organisés avec les acteurs du territoires (économiques, associatifs, institutionnels…). Enfin, un temps d’échange dédié aux lycéens et aux étudiants du Grand Annecy s’est tenu à l’Ecole supérieure d’art Annecy Alpes (ESAAA).

Et ensuite ?

Les nombreuses contributions et les échanges lors des soirées-débats et des ateliers vont maintenant enrichir le travail des élus et techniciens en charge de finaliser le PADD et éclairer les décisions qui seront prises. Une fois finalisés, les objectifs du PADD seront ensuite traduits dans le plan de zonage et le règlement du PLUi qui fixent les règles d’utilisation des sols.

Vous avez dit « PADD » ?

Le PADD constitue la pièce maîtresse du PLUi-HMB (Plan local d’urbanisme intercommunal Habitat Mobilités Bioclimatique). Il fixe les grandes orientations stratégiques pour l’aménagement de notre territoire à horizon 2040, dans le respect des spécificités locales.

Un habitat adapté et durable ; de nouvelles mobilités et davantage de proximité ; un environnement préservé et valorisé ; des aménagements respectueux des ressources du territoire et des populations ; des activités économique, touristique et agricole repensées et valorisées au service d’un développement soutenable pour tous : le PADD se donne comme ambition majeure de construire un territoire apaisé et durable pour tous les habitants.

Le PADD en image

Résultats de la Consult’Action

Pour accélérer la mise en œuvre de son “Pacte pour le Climat”, le Grand Annecy a lancé entre le 12 octobre et le 22 novembre une Consult’Action. Retrouvez les résultats ici.

À travers cette démarche inédite sur le territoire, des Consult’Acteurs volontaires sont allés à la rencontre de la population pour distribuer le questionnaire « Moi aussi, j’agis ». Objectif ? Mieux connaître les besoins et les priorités des habitants en matière de transition écologique, afin de les impliquer davantage. Près de 4000 questionnaires ont été remplis dont un quart par des jeunes de moins de 25 ans. Bilan des premiers résultats dressés par l’IFOP après analyse de 3304 questionnaires.

Une enquête réalisée avec une méthodologie innovante

Originalité de la démarche : le questionnaire de la consult’action a été conçu avec un groupe d’habitants volontaires, représentatifs de la diversité de notre population. Des habitants motivés et volontaires qui sont devenus des « Consult’acteurs », véritables ambassadeurs de la démarche qui sont partis sur le terrain pour faire remplir des questionnaires. Le questionnaire était également disponible en format papier dans des lieux publics ou en version électronique sur le site internet du Grand Annecy. Il fallait compter entre 20 et 30 minutes pour le remplir.

Cette démarche inédite sur le territoire a permis de percevoir des mouvements d’opinion que des sondages classiques ne feraient pas émerger. Plus de 3800 questionnaires ont été remplis par des personnes habitant ou travaillant sur le Grand Annecy, soit une participation 4 fois supérieure en moyenne aux sondages réalisés en France.

Cette enquête portait sur 5 grandes thématiques :

  • Le Grand Annecy et moi
  • Le climat et moi
  • Pour aller plus loin en matière de climat, que faut-il faire ?
  • Le rôle de chaque personne
  • Les leviers et les acteurs de la mobilisation pour le climat
Premiers résultats de l’analyse réalisée par l’IFOP

L’étude de l’IFOP portant sur l’analyse de 1500 questionnaires en version papier et 1804 en version électronique montre que la plupart des personnes interrogées ont commencé à changer leur mode de vie.

Les Grands Annéciens aiment leur territoire

82 % des répondants pensent que le Grand Annecy est agréable à vivre. Mais derrière un attachement fort à leur territoire, se cache une crainte : 2 répondants sur 3 craignent que l’on y vive moins bien demain. Ils ont conscience écologique assez forte, plus marquée qu’ailleurs en France. Ils ont une bonne connaissance des dispositifs mis en place par le Grand Annecy sur le territoire : aide à l’achat ou à la location de vélo (Vélonecy), aide à la rénovation énergétique des bâtiments (J’écorénove), aide au remplacement d’une installation de chauffage au bois non performante (Fonds Air Bois).

Une sensibilité à l’écologie plus forte ici qu’ailleurs en France

Les habitants ont une sensibilité à l’écologie plus forte qu’à l’échelle nationale qui se traduit par un changement de mode de vie :

  • 22% des répondants disent qu’ils ont radicalement changé leur mode de vie et essaient le plus possible d’intégrer le respect de l’environnement dans leur vie.
  • 70% ont commencé à changer leur mode de vie, mais ont du mal à faire plus au quotidien.

Cependant, un frein financier se dégage : 49% des 18-24 ans déclarent ne pas avoir assez de moyens financiers pour aller plus loin.

Les enjeux majeurs pour le Climat : la mobilité et la préservation de la biodiversité

Pour aller plus loin en matière de climat, l’enjeu prioritaire identifié par les répondants pour assurer la transition écologique est la mobilité. A noter cependant : 28% des moins de 17 ans placent la préservation de la nature et de la biodiversité en premier.

Que faut-il faire en matière de mobilité ?

46% des répondants disent qu’il faudrait généraliser la gratuité des transports en commun comme expérimenté l’été dernier.

38% disent qu’il faudrait augmenter la fréquence et le nombre d’arrêt avec une meilleure desserte des villages et villes.

32% souhaitent que les pistes cyclables soient mieux aménagées.

Les acteurs à mobiliser pour agir sur le Climat : les élus et les grandes entreprises

 

Les acteurs perçus comme les plus impactants pour agir sur le changement climatique sont les élus et les grandes entreprises. 27 % des 18-24 ans pensent que ce sont aux grandes entreprises d’agir en priorité.

Cependant, nous ne sommes pas dans une logique d’écologie punitive. 33% pensent qu’il ne faut pas condamner les entreprises, mais les encourager dans leur transition écologique. Les habitants ont conscience qu’ils sont à la fois citoyens et consommateurs. Les entreprises n’évolueront que si les consommateurs changent leur façon d’acheter. 39% des répondants disent que c’est plus facile pour les entreprises d’opérer des changements si les citoyens sont au rendez-vous.

Il faut que les élus impliquent davantage les habitants et les entreprises.

Les leviers de la mobilisation pour le climat

Pour mobiliser les habitants, il faut rendre l’enjeu environnemental plus concret au quotidien et plus désirable. 44% des moins de 25 ans souhaitent rendre l’écologie plus « fun ».

54% des répondants pourraient changer leur façon de se déplacer et 36% changer leur mode de consommation pour lutter contre le changement climatique.

Seulement 29% se déclarent prêts à changer leur consommation d’énergie.

Néanmoins, il faut souligner qu’il existe sur le territoire un vivier d’habitants prêt à se mobiliser pour lutter contre le changement climatique : 14% pourraient s’impliquer dans des collectifs ou être des citoyens investis.

Lors de la soirée publique de présentation de ces résultats le 6 décembre 2022, Frédérique Lardet, Présidente du Grand Annecy et Marc Rollin, Vice-Président Qualité de l’air, Transition écologique et énergétique ont remercié tous les Consult’acteurs et particulièrement les jeunes pour leur participation active dans ce retour citoyen. Très intéressés par les conclusions de cette enquête, ils ont réaffirmé la priorité mise sur la question climatique dans l’ensemble des politiques publiques de l’Agglomération, que cette démarche ne fera qu’amplifier !       

+ d’infos : les résultats de la Consult’Action sont téléchargeables sur www.grandannecy.fr / projet de territoire

Et après ?

Toutes les personnes souhaitant se mobiliser pour le climat sont conviées à une rencontre le samedi 28 janvier 2023 de 13h45 à 17h à la salle Polliand, place de l’église à Duingt.

Inscription ici

Vous pouvez aussi nous contacter à l’adresse suivante pour toute information : unpactepourleclimat@grandannecy.fr

Prendre le bus par SMS ? C’est désormais possible avec la SIBRA

A partir du lundi 9 janvier, prendre un bus ou un car du réseau Sibra circulant sur le territoire du Grand Annecy sera
possible avec un simple SMS. Pour cela, envoyez le mot BUS au 93740.

Pour obtenir le titre de transport, c’est très simple.

  • sur votre téléphone portable, composez le 93 740
  • envoyez le mot BUS
  • vous recevez instantanément le ticket par SMS, valable 1h correspondances comprises.
  • présentez le SMS reçu en cas de contrôle dans le bus

Simplifié, instantané et rapide, ce nouveau service vise principalement :

  • à favoriser l’achat de titres occasionnels (ticket unitaire à 1,5 €),
  • à réduire le nombre de ventes à bord par les conducteurs et améliorer ainsi les temps de parcours.
Le ticket par SMS, un dispositif développé par la société Atsuké

Cette nouvelle solution est déployée au niveau national par la société Atsuké qui digitalise les titres de transport pour faciliter leur achat et développer les recettes des transports publics.

Le montant du ticket SMS sera directement débité sur la facture adressée par l’opérateur mobile au client à l’initiative de l’achat. Le système Atsuké fonctionne avec les opérateurs Orange, Bouygues Telecom, SFR, Free,
B&You, RED et Sosh.

Très adapté pour les voyageurs occasionnels, ce nouveau système de ticket par SMS complète les autres supports de vente existants. Il sera toujours possible de prendre son ticket à bord, sur la boutique en ligne, à l’Espace Sibra rue
de la Gare à Annecy ou chez les nombreux dépositaires.

Pour les usages plus réguliers (domicile travail / scolaires / loisirs), des formules d’abonnement mensuel ou annuel très attractives existent et restent plus adaptées.

A partir du 1er janvier 2023, le tri se simplifie

Dès le 1er janvier 2023, le tri des déchets pour les habitants des 34 communes du Grand Annecy sera simplifié : ils pourront désormais déposer au même endroit tous les emballages et tous les papiers. Les pots de yaourt, blisters, sacs en plastique, barquettes, tubes de dentifrice, briques alimentaires, capsules de café… vidés de leur contenu et sans les laver, iront dans le conteneur ou bac jaune. Si c’est un emballage, je le trie !

Désormais, 100% des habitants du Grand Annecy pourront trier tous leurs emballages et tous leurs papiers dans le bac ou conteneur jaune. Cette simplification des consignes de tri concerne les habitants des 34 communes du Grand Annecy : Alby-sur-Chéran, Allèves, Annecy, Argonay, Bluffy, Chainz-les-Frasses, Chapeiry, La Chapelle-Saint-Maurice, Charvonnex, Chavanod, Cusy, Duingt, Entrevernes, Epagny Metz-Tessy, Fillière, Groisy, Gruffy, Héry-sur-Alby, Leschaux, Menthon-Saint-Bernard, Montagny-les-Lanches, Mûres, Nâves-Parmelan, Poisy, Quintal, Saint-Eustache, Saint-Félix, Saint-Jorioz, Saint-Sylvestre, Sevrier, Talloires-Montmin, Veyrier-du-Lac, Villaz et Viuz-la-Chiesaz.

Pour accompagner les habitants dans leur nouveau geste de tri, un courrier d’information, incluant un mémo-tri leur sera distribué dans leur boite aux lettres d’ici fin 2022. Les consignes de tri sont progressivement mises à jour sur les bacs jaunes et les colonnes de tri en apport volontaire. La campagne « Au Grand Annecy, le tri se simplifie » sera déployée sur 5 camions de collecte des déchets ménagers. Une nouvelle de campagne de sensibilisation des habitants aura lieu au printemps 2023 sur des secteurs ciblés.

 

Ce qui change à partir du 1er janvier 2023

Pour les habitants d’Annecy

Les nouveaux emballages à trier seront à déposer dans le conteneur, le bac ou le sac jaune. Le Grand Annecy remplace progressivement les bacs individuels par des bacs de plus grande capacité pour accueillir le surplus d’emballages : 180L au lieu de 140L.

Sur Annecy, Annecy-le-Vieux, Cran-Gevrier, Meythet et Seynod, 5000 foyers sont concernés par ce changement.

Pour les habitants de la rive gauche du lac, du Pays d’Alby, d’Argonay, Chavanod, Epagny Metz-Tessy, Poisy, Pringy, Montagny-les-Lanches, Quintal

Tous les papiers et tous les emballages se déposent dans le même conteneur : le jaune. Le conteneur bleu destiné au tri des journaux magazines et papiers disparait et devient jaune.

Pour les habitants de la Tournette et du Pays de Fillière 

Les nouveaux emballages à trier se déposent dans le conteneur jaune. Des autocollants avec les nouvelles consignes de tri sont progressivement installés sur les conteneurs.

Une adaptation des jours et des fréquences de collecte des déchets ménagers

Avec la mise en œuvre des nouvelles consignes de tri au 1er janvier 2023, les bacs et conteneurs jaunes se rempliront davantage tandis que le volume d’ordures ménagères incinérables diminuera en moyenne de 20%. Pour prendre en compte ces changements de volumes, les collectes des déchets ménagers ont dû être adaptées sur le territoire du Grand Annecy.

Dès le mois de janvier, pour les habitants résidant dans un secteur du Grand Annecy où leurs sacs poubelle sont à déposer dans des conteneurs ou bacs collectifs : leur collecte aura lieu une à deux fois par semaine, y compris désormais à Annecy et Annecy-le-Vieux.

Pour les habitants résidant dans un secteur où les sacs poubelle sont à déposer dans un bac individuel : leur collecte aura lieu, à titre expérimental, une fois toutes les deux semaines (au lieu d’une fois par semaine). Cette mesure expérimentale a été prise dans le cadre du plan de sobriété énergétique du Grand Annecy afin de réduire les distances parcourues par les camions de collecte des déchets ménagers.

Les habitants disposant d’un jardin pourront demander, en complément, un composteur individuel auprès du Grand Annecy pour leurs déchets alimentaires. Le compostage permet de réduire de 30% le poids de ses déchets et d’éviter les mauvaises odeurs dans sa poubelle. Il permet en plus de produire dans son jardin un engrais naturel et gratuit.

A noter : les jours de collecte des déchets ménagers seront modifiés sur les communes d’Annecy (y compris Annecy-le-Vieux, Cran-Gevrier, Meythet, Seynod, Pringy) Argonay, Epagny Metz-Tessy, Poisy, Quintal et sur les communes de la rive gauche du lac. Un mémo avec les jours de collecte sera distribué aux foyers concernés par des changements de collecte.

Les jours de collecte des déchets ménagers seront disponibles le 2 janvier 2023 sur grandannecy.fr

Des enjeux sur le plan financier et environnemental

Les habitants vont désormais pouvoir trier davantage. Les coûts d’incinération ainsi évités viendront compenser les coûts supplémentaires engendrés par l’augmentation des matières triées.

Sur le plan environnemental, la matière ainsi recyclée permettra d’économiser les ressources de la planète (eau, énergies, sols, biomasse, minerais…) en limitant leur extraction, ce qui viendra réduire notre empreinte carbone.

Quelques chiffres

En 2021, chaque habitant du Grand Annecy a produit en moyenne plus d’une demi tonne de déchets :

  • 235 kg/habitant/ an de déchets incinérables non recyclables
  • 82 kg/hab/an de déchets recyclables (emballages et papiers)
  • 164 kg/hab/an de déchets déposés en déchèterie.
  • 26 kg/habitant d’autres déchets (cartons, biodéchets et textiles)

Le potentiel lié à l’augmentation du geste de tri des habitants est estimé à 3 kg/an/habitant dès 2023.

Une action menée en partenariat avec Citéo

Cette opération est menée dans le cadre de la loi AGEC de février 2022 sur la lutte contre le gaspillage et la promotion de l’économie circulaire. Elle implique le déploiement de l’extension des consignes de tri sur le territoire national d’ici le 31 décembre 2022.

Le Grand Annecy a répondu à l’appel à projet de Citéo, en charge de la fin de vie des emballages et des papiers consommés par les ménages, permettant ainsi à la collectivité d’obtenir un soutien financier, technique et organisationnel dans la mise en place des nouvelles consignes de tri.

À propos de Citéo

Citéo est une entreprise à mission créée par les entreprises du secteur de la grande consommation et de la distribution pour réduire l’impact environnemental de leurs emballages et papiers, en leur proposant des solutions de réduction, de réemploi, de tri et de recyclage. Pour répondre à l’urgence écologique et accélérer la transition vers l’économie circulaire, Citéo s’est fixé 5 engagements :

> réduire l’impact environnemental des produits de ses clients en ancrant l’économie circulaire et l’écoconception dans leurs pratiques et leurs stratégies

> créer les conditions pour construire les solutions d’aujourd’hui et de demain qui conjuguent performances environnementale et économique

> donner les clés aux consommateurs pour réduire l’impact environnemental de leur consommation

> co-construire et promouvoir les solutions et les positions de l’entreprise, de l’échelle locale à l’international

> cultiver l’engagement de ses collaborateurs au service de sa mission.

Depuis la création de Citéo, les entreprises de la grande consommation et de la distribution ont investi plus de 13 milliards d’euros pour développer l’écoconception, pour installer et financer la collecte sélective et pour créer des filières de recyclage, avec leurs partenaires collectivités locales, filières et opérateurs. Aujourd’hui, 72% des emballages ménagers et 62 % des papiers sont recyclés grâce au geste de tri des Français devenu premier geste éco-citoyen

Opération « 1 habitant, 1 arbre »
Une aide pour acheter et planter des arbres chez vous

Pour contribuer à la végétalisation de son territoire, le Grand Annecy incite les habitants à planter des arbres fruitiers ou d’ornement sur leur terrain en participant à leur achat. Nouveauté 2022 : demande en ligne sur grandannecy.fr jusqu’au 15 mars 2023.

Les bienfaits des arbres sont nombreux : ils contribuent à la qualité des paysages, fournissent ombre et fraîcheur l’été, participent au cycle naturel de l’eau, accueillent la biodiversité, améliorent la qualité de l’air et stockent le carbone. Ainsi est né l’objectif de planter un arbre par habitant d’ici 2050 dans le cadre du projet de territoire. Pour inciter aux plantations, l’Agglomération participe depuis novembre 2021 à l’achat d’arbres pour les particuliers qui le souhaitent. Cette opération s’inscrit dans le PACTE Climat du Grand Annecy.


Les particuliers locataires ou propriétaires résidant dans l’une des 34 communes du Grand Annecy pourront bénéficier jusqu’au 15 mars 2022 d’un bon pour l’achat d’un arbre chez l’un des pépiniéristes partenaires de l’opération. Ce bon d’achat permettra d’avoir une réduction de 50 % sur le prix d’un arbre et sera plafonné à 15€. L’offre sera limitée à 3 arbres sur une période de 5 ans*.


Les copropriétés pourront quant à elles, bénéficier de l’aide pour l’achat de 3 arbres au maximum par an. Le nombre d’arbres subventionné sur 5 ans* ne pourra pas être supérieur au nombre total de logements.


Pour en bénéficier, il suffit de remplir le formulaire en ligne.


Le Grand Annecy enverra ensuite aux habitants un bon d’achat utilisable chez l’un des pépiniéristes partenaires (liste téléchargeable sur grandannecy.fr)
Une grande variété d’arbres fruitiers et d’ornement sont éligibles à cette aide. Il s’agit d’une sélection d’essences adaptées au territoire du Grand Annecy. Vous pouvez trouver la liste ici

Le Grand Annecy lance son plan de sobriété énergétique

Face à la crise énergétique, le Grand Annecy, comme d’autres collectivités en France, va mettre en œuvre un plan de sobriété. Notamment la fermeture des déchetteries qui se déroulera plus tôt.

Objectif : réduire de 10% nos consommations d’énergie cet hiver conformément aux Directives du Gouvernement et aux objectifs du Pacte pour le climat, priorité du mandat.

Sobriété, de quoi parle-t-on ?

L’objectif est de réduire les consommations superflues en hiérarchisant nos besoins.
La plan repose sur 4 piliers :

  • la sobriété structurelle : modérer la consommation d’énergie grâce à une réorganisation de nos espaces de travail ou de nos activités (ex : télétravail)
  • la sobriété dimensionnelle : bien dimensionner les équipements par rapport à leurs usages (ex : véhicules adaptés au besoin)
  • la sobriété d’usage : bien utiliser des équipements en vue d’en réduire la consommation (ex : extinction des veilles, limitations de vitesse, allongement de la durée de vie des équipements)
  • la sobriété coopérative : mutualiser des équipements et leur utilisation (ex : autopartage, flex office)
Nos consommations d’énergie en chiffres

23 000 MWh (mégawatt-heure) : c’est la quantité d’électricité consommée par les bâtiments du Grand Annecy en 2021. 81% de cette énergie a été consommée pour la production d’eau potable dans les 34 communes de l’agglomération et pour l’hébergement des personnes âgées dans les 11 établissements gérés par le CIAS. Le chauffage des bâtiments administratifs et des pépinières d’entreprises représente ensuite le principal poste de dépenses énergétiques.


Carburants :
Le CIAS et le Grand Annecy utilisent 500 000 litres de carburants pour 2 millions de km par an.
La station du Semnoz consomme quant à elle 80 000 litres de carburant.

Plan de sobriété du Grand Annecy : des mesures à court, moyen et à long terme

Agir sur la production d’eau potable

Pour réduire la consommation d’énergie à court terme, le Service eau potable du Grand Annecy ajustera la hauteur d’eau stockée dans les réservoirs. En 2023, un logiciel de supervision des consommations sera installé pour suivre les indicateurs de performance énergétique des installations du réseau d’eau potable. En 2024, l’usine des Espagnoux sera modernisée. Les stations de pompage seront progressivement équipées de matériels plus économes en énergie.
Pour économiser l’énergie liée au pompage, il faut également réduire la consommation d’eau. Des kits d’économie d’eau seront installés dans les bâtiments du Grand Annecy et proposés aux ménages les plus modestes. En parallèle, les bonnes pratiques en matière d’économie d’eau seront rappelées.

Se chauffer et s’éclairer moins et mieux

Le chauffage représente l’un des principaux postes de dépenses énergétiques. C’est pourquoi les vendredis, les services administratifs du Grand Annecy fonctionneront à distance et seront joignables par mail et par téléphone pendant la période hivernale. Ainsi, l’Agglomération compte atteindre une baisse de 10% de ses consommations.
En parallèle, la régulation de la température dans les bâtiments du Grand Annecy sera optimisée. Le chauffage ne sera pas mis en service avant le 2 novembre. La température dans les bureaux administratifs sera abaissée à 19°C et à 16°C lors de leur fermeture. Les chauffages individuels d’appoint seront interdits.


L’éclairage de la rocade et de certains bâtiments sera supprimé la nuit.

Les 9 déchèteries du Grand Annecy fermeront à 17h au lieu de 17h30 lors du passage aux horaires d’hiver et seront donc éteintes 30 minutes plus tôt.

Trier plus et mieux pour réduire la fréquence de collecte des déchets ménagers non recyclables

A partir du 1er janvier 2023, tous les emballages et tous les papiers se trieront dans le bac jaune. Cette simplification du tri permettra de réduire considérablement le
volume de déchets non recyclables à incinérer. Par conséquent, à compter de cette date, une expérimentation sera menée dans les zones pavillonnaires des communes du coeur de l’agglomération et des rives du lac : la collecte en porte-à-porte des déchets ménagers incinérables aura lieu 1 semaine sur 2 à partir du 1er janvier 2023.
Les ménages seront incités à composter leurs déchets alimentaires pour réduire de 30% le poids de leur poubelle et éviter ainsi, la gêne occasionnée par le stockage de ces déchets

Des mesures pour la station du Semnoz

Les horaires d’ouverture de la station du Semnoz seront réduits hors mercredis, week-ends et période de vacances scolaires. Lors des périodes de faibles affluences, la vitesse des remontées mécaniques sera réduite et certains téléskis en doublon seront supprimés. Le damage des pistes sera adapté selon les périodes et le niveau de difficultés des pistes. Le domaine skiable fermera le 31 mars 2023.

Adapter les bonnes pratiques numériques au quotidien

Les bonnes pratiques de sobriété numérique seront partagées. A moyen terme, le Grand Annecy réalisera un plan de sobriété numérique.

Se déplacer autrement

La flotte de vélos en libre-service à disposition des agents du Grand Annecy sera améliorée. Le nombre de cartes Sibra et Citiz sera augmenté pour inciter à l’utilisation des transports en commun et à l’autopartage.
Des ateliers de remise en selle et des formations à l’éco-conduites seront organisés.
A long terme, le plan de déplacement interne sera révisé. Dans le cadre de la marque employeur, un kit d’éco-mobilité sera fourni aux nouveaux agents de l’Agglo.
Grâce au télétravail mis en place, les agents du Grand Annecy réduiront leurs déplacements domicile-travail.

Ce qui va changer pour les habitants du Grand Annecy

A partir du 30 octobre 2022, à l’occasion du passage aux horaires d’hiver, les déchèteries du Grand Annecy fermeront à 17h au lieu de 17h30.
A partir du 4 novembre, l’accueil physique du siège du Grand Annecy (46 avenue des îles à Annecy) et du service « Bien vieillir à domicile » (1 rue François Lévêque à Annecy) sera fermé au public le vendredi pendant la période hivernale.
A partir du 1er janvier 2023, les collectes de déchets ménagers seront modifiées.
+ d’infos : www.grandannecy.fr en décembre 2022
Tous les services du Grand Annecy sont joignables par mail et par téléphone.


Contacts du Grand Annecy :
Standard du Grand Annecy : 04 50 43 68 68 / agglo@grandannecy.fr 
Eau potable : 04 50 33 89 30 / abonnement.eau@grandannecy.fr 
Service « Bien vieillir à domicile » : 04 50 33 65 33 / bvad@grandannecy.fr
Transports scolaires : 04 50 23 13 13 / transportscolaire@grandannecy.fr

Une nouvelle session pour le broyage de branchages à domicile

Le Grand Annecy programme une nouvelle session de broyage à domicile jusqu’à mi-novembre. Pour en bénéficier, inscrivez-vous à partir du 1er septembre 2023.

Le Grand Annecy propose aux particuliers résidant dans l’agglomération un service de broyage de branches à domicile afin de valoriser sur place leurs déchets végétaux en paillage ou compostage. La première heure est gratuite. Pour en bénéficier, prenez rendez-vous de préférence en ligne  à partir du 1er septembre 2023.

Pour réduire les déplacements en déchèterie et bannir le brûlage à l’air libre, une pratique très polluante interdite, un prestataire mandaté par le Grand Annecy se déplace sur rendez-vous chez les particuliers pour broyer leurs branches de diamètre inférieur à 15cm. Le tas à broyer doit être accessible par un chemin carrossable et le volume compris entre 2 et 15m3.

La première heure est gratuite ; la suivante est facturée 25 € de l’heure.

Le nombre de créneaux disponibles est limité. Pour permettre à un maximum de ménages d’en profiter, les habitants du Grand Annecy ne pourront bénéficier que d’une seule prestation de broyage par an.

L’objectif est de valoriser les branchages dans son jardin en paillage ou en compostage. Le guide « Mes déchets végétaux : une ressource à valoriser à tout prix » est téléchargeable ici.

Le Grand Annecy reconduit son aide à l’acquisition d’un équipement cyclable

En 2021, 709 équipements cyclables ont été achetés grâce au soutien financier du Grand
Annecy pour un montant total des aides versées de 218 550 €.

En renouvelant son dispositif d’aide à l’acquisition d’un équipement cyclable,
l’Agglomération du Grand Annecy :

  • contribue à l’augmentation du report modal sur son territoire,
  • espère convaincre encore plus de Grands Annéciens à privilégier le vélo pour leurs déplacements quotidiens (en 2021, 43% des bénéficiaires ont déclaré qu’ils ne seraient pas passés à l’achat sans aide).

Frédérique Lardet précise : “Face au succès de cette aide, nous avons souhaité la reconduire pour accompagner les habitants dans l’évolution de leur mobilité avec l’acquisition d’un vélo. Nous développons aussi la pratique avec des aménagements sécurisés pour faciliter des déplacements décarbonés sur notre territoire. Avec cette aide, nous souhaitons accélérer le mouvement !”

Une aide pour l’acquisition d’un équipement cyclable

Ce dispositif est ouvert aux habitants du Grand Annecy âgés de 18 ans minimum ainsi qu’aux personnes détentrices d’une carte d’invalidité (pour prétendre au complément PMR).
Autre condition pour prétendre à cette aide, le choix doit porter sur un vélo de type « urbain » dans l’un des magasins ou enseignes partenaires du Grand Annecy.

Deux formules pour obtenir de l’aide

  • Se rendre sur la plateforme aide-velo.grandannecy.fr pour déposer la demande et remplir le formulaire afin de recevoir le bon après étude du dossier.
  • Une permanence est proposée, tous les jeudis de 14h à 19h, pour aider les personnes à remplir leur dossier si nécessaire, à l’Agence Ecomobilité, située 6 place aux Bois à Annecy (et 6 rue du Forum à Annecy à partir du 1er juin).
Le montant des aides

Les dossiers peuvent être déposés dès à présent.

+ d’infos, conditions, documents à fournir et liste des commerçants partenaires sur ce site