Des fêtes sans lumière mais hautes en couleur !

Les fêtes approchent et à cette occasion, les services de la commune se mobilisent pour mettre un peu de magie dans le quotidien des habitants, malgré la crise énergétique.

La mairie parera la commune des couleurs de Noël sans illumination et invitera les habitants à contribuer à la fête grâce à des jeux-concours des plus belles décorations sans lumière et des animations. 

Des idées lumineuses pour un Noël sans lumière !

Les animations 

Les bibliothèques et le service d’animations séniors “Fil’AgeS” proposeront de nombreuses animations pour les habitants de tous âges. 

Veillée avec la conteuse Andréane

Les ateliers créatifs

  • Samedi 3 décembre de 10h à 11h, bibliothèque d’Aviernoz : « Quand les vieux livres deviennent des sapins ! »
  • Mercredi 14 décembre de 15h à 16h, bibliothèque des Ollières : « Et si on faisait un bonhomme de neige ? » Pour les 5-7 ans.
  • Samedi 10 décembre de 14h à 16h, bibliothèque de Thorens : Atelier créatif surprise !

Gratuit, dès 5 ans, sur réservation bibliotheque@commune-filliere.fr

Les heures du conte

  • Mercredi 14 décembre de 9h45 à 10h30, bibliothèque d’Évires, bibliotheque@commune-filliere.fr – dès 4 ans.
  • Samedi 17 décembre de 10h45 à 11h30, bibliothèque de Saint-Martin-Bellevue, bibliotheque.stmartin-bellevue@commune-filliere.fr – dès 4 ans.
  • Samedi 17 décembre de 9h30 à 10h, bibliothèque des Ollières, bibliotheque@commune-filliere.fr- dès 3-4 ans.
  • Mardi 20 et jeudi 22 décembre, bibliothèque de Thorens-Glières, bibliotheque@commune-filliere.fr

Réservation conseillée aux adresses mail indiquées

Un livret « spécial fin d’année » sera également distribué aux enfants pendant les permanences.

Les fêtes pour les 65 ans et +

  • Mercredi 30 novembre : Les petites mains de Noël
  • Jeudi 8 décembre : Noël autour du bois
  • Mercredi 21 décembre : Marché de Noël d’Annecy
  • Mercredi 14 décembre : Concert de Noël avec Kry’s Florian

Informations & inscriptions : Fil’AgeS au 04 50 22 45 43

Programme complet : Programme Fil’Ages (5)

Les concours

Vous aussi, mettez de la féerie dans votre commune avec les concours de décoration 100% sans lumière, répartis en 3 catégories : la plus belle vitrine de commerces, le plus beau balcon et le plus beau jardin. Les plus colorés, faits maison, originaux, farfelus ou kitsch seront récompensés ! 

Les plus beaux balcons, jardins, vitrines

Comment participer ?

  • Procurez-vous le règlement et le formulaire d’inscription disponibles en mairie ou sur le www.commune-filliere.fr/noel
  • Décorez votre balcon, jardin ou vitrine pour concourir dans la catégorie de votre choix. Attention, aucune source lumineuse ne devra être utilisée dans le décor proposé !
  • Prenez-la en photo (sous tous les angles)
  • Envoyez-la par courriel à participation@commune-filliere.fr avant le 3 janvier

Règlement des concours : 

La plus belle boule de Noël

Pas envie de décorer tout votre jardin ? Participez au concours de la plus belle boule !

    • Fabriquez-votre boule avec la matière de votre choix
    • Choisissez la catégorie parmi les suivantes : colorée, faite maison, créative, farfelue ou kitsch
    • Remettez votre création aux accueils des mairies déléguées avant le 3 janvier.

Vos créations seront exposées à l’occasion de la cérémonie des vœux !

Les fêtes à l’heure de la sobriété energétique 

La démarche du “Noël sans lumière” a fait l’objet d’un débat entre les élus, qui ont finalement opté pour ce compromis.

« Le contexte économique est difficile mais la magie des fêtes de fin d’année doit perdurer, c’est pourquoi nous avons cherché à maintenir l’esprit de Noël autrement”, précise le maire de Fillière, Christian Anselme.

En effet, l’heure est à l’effort pour tout le monde et par ces actions symboliques, la mairie de Fillière a souhaité faire preuve de solidarité envers tous les habitants, contraints par la hausse du coût de l’énergie. Cette augmentation, la commune de Fillière en est, elle aussi, victime : elle est aujourd’hui estimée à plus de 300 000 euros pour la collectivité.

Fermeture complète de la RD55 : tout savoir

Des travaux de consolidation de la route menant au plateau des Glières entraineront une fermeture complète de la RD55 jusqu’au 25 novembre. Retrouvez les précisions sur cette page.

Les travaux commencent dès le parking du Pont de pierre. L’accès et le stationnement y sont interdits. Les circulations pédestre, cyclable, équestre et automobile sont interdites pendant la durée des travaux.

Les accès aux randonnées (Pas du roc par exemple) sont condamnés.

La route rouvre les week-ends du vendredi 18h au lundi 8h. L’accès par Glières-Val-de-Borne est maintenu.

Pour toute information complémentaire contactez le standard : 04 50 33 50 00

Pour obtenir une dérogation contactez ce numéro : 04.50.33.23.90

Ces travaux sont assurés par le Conseil Départemental de la Haute-Savoie, motivés par le risque de chutes de pierres sur la route.

Contacter le Pôle Enfance, Jeunesse et Sports

Consultez dans cet article les modalités de contact du secrétariat du pôle enfance jeunesse et sports.

Nouveaux horaires  : 

  • Lundi : 9h à 12h – 14h à 15h
  • Mardi : 15h à 19h
  • Mercredi : 9h à 12h – 14h à 15h
  • Jeudi : 9h à 12h
  • Vendredi : 9h à 12h

 

Ouverture de la chasse : s’informer pour mieux cohabiter

L’ouverture nationale de la chasse s’est déroulée le dimanche 11 septembre dernier. Retrouvez sur cette page les horaires et les conseils pour cohabiter avec les chasseurs.

Chasseurs, traileurs, randonneurs, pêcheurs, vététistes… Tous partagent le même espace le temps d’une journée. 

Lors de vos promenades, deux panneaux peuvent indiquer que vous entrez dans une zone de chasse.

  • Le premier est un panneau permanent (calendrier de couleur verte) affichant les jours de chasse sur le territoire de chaque commune, implanté aux différents départs des principaux sentiers de randonné.
  • Le second est un panneau temporaire indiquant “chasse en cours”, et où une chasse collective se déroule actuellement.

Il convient aussi de faire attention à quelques règles de bonne conduite : 

  • Respecter les sentiers balisés 
  • Porter des vêtements de couleur vive pour signaler sa présence
  • Ramasser ses déchets en randonnée
  • Tenir compte des panneaux “chasse en cours” qui avertissent d’une action de chasse
  • S’informer des jours de chasse de la commune grâce aux panneaux et à l’application smartphone CHASSECO
L’application mobile Chasseco

L’application CHASSECO est un outils d’information créé par la Fédération Départementale des Chasseurs de Haute-Savoie en 2016. Elle permet à tout détenteur d’un smartphone de se localiser et de connaître instantanément les jours de chasse et les zones non chassées sur toutes les communes du département, sur fond cartographique.

Vous pouvez la télécharger via l’Apple Store ou l’App Store.

 

Les jours de chasse sur les villages de Fillière
  • Aviernoz : les jeudis, samedis, dimanches et jours fériés (Pays cinégétique des Glières)
  • Évires : les jeudis, samedis et dimanches et jours fériés (Pays cynégétique du Salève)
  • Les Ollières : les jeudis, samedis, dimanches et jours fériés (Pays cinégétique des Glières)
  • Saint-Martin-Bellevue : les jeudis, samedis, dimanches et jours fériés (Pays cynégétique de la Mandallaz)
  • Thorens-Glières : les lundis (gibier à plume/migration sur le Plateau des Glières), les jeudis, samedis, dimanches et jours fériés (Pays cinégétique des Glières)

 

Prix Rosine Perrier 2022 : à vous de voter

Dans le cadre du Salon du livre d’Hermillon, le réseau des bibliothèques vous propose de participer à l’élection du Prix littéraire Rosine Perrier.

12 romans sont en compétition. À vous d’élire votre préféré en déposant vos bulletins dans votre bibliothèque. Les votes des lecteurs sont regroupés jusqu’au 12 septembre 2022.

La remise du prix aura lieu en présence de l’auteur, le 8 octobre 2022 à 18 heures, au Salon du livre d’Hermillon (8 et 9 octobre 2022).

Les romans sélectionnés

Consultez-les et réservez-les sur le site des bibliothèques de Fillière.

1 – Entre la source et l’estuaire, Grégoire Domenach

Les fleuves, souvent, entre la source et l’estuaire, sont semés d’écluses, ponctués de lourds vantaux d’acier qui en régulent le flux et dictent la hauteur; les hommes, parfois, à de certains instants, entre la naissance et la mort, décident d’ouvrir leur mémoire à double battant, de libérer le flot des mots, de lâcher le flux des souvenirs pour n’en être pas submergés. C’est à pareil lâcher-prise que s’emploie Lazare, le héros de ce roman de Grégoire Domenach, qui ouvre tout grand, au fil d’un long récit fait au narrateur du roman, l’énorme monde de souvenirs et d’épreuves retenus en lui depuis toujours. S’écoule ainsi, au bord d’un fleuve et à bord d’une péniche, au fil d’une narration tout à la fois orageuse et fluide, la fort sombre histoire, charriant plaisir, perversité et malignité, de Lazare et du couple maudit formé d’Ouliana et d’Endrik. Le premier, charpentier villageois, devenant, sous le regard complaisant du troisième, l’amant fougueux de sa femme. Ce qui semblait au départ un marivaudage ludique tourne à la rivalité démente, une conflagration érotique qui entraîne le village dans sa trombe. Passé la crue, ce petit monde fluvial retrouvera son étiage moral et son cours tranquille, le fleuve gardant, lui, un goût saumâtre et une saveur amère. Sous l’invocation de Simenon et de Jean Vigo, magistralement menés, se déploient, entre chutes et rapides, l’histoire et le destin d’un homme.

2 – Comme des bêtes, Violaine Bérot

La montagne. Un village isolé. Dans les parois rocheuses qui le surplombent, se trouve une grotte appelée ’la grotte aux fées’. On dit que, jadis, les fées y cachaient les bébés qu’elles volaient. À l’écart des autres habitations, Mariette et son fils ont construit leur vie, il y a des années. Ce fils, étonnante force de la nature, n’a jamais prononcé un seul mot. S’il éprouve une peur viscérale des hommes, il possède un véritable don avec les bêtes. En marge du village, chacun mène sa vie librement jusqu’au jour où, au cours d’une randonnée dans ce pays perdu, un touriste découvre une petite fille nue. Cette rencontre va bouleverser la vie de tous…

3 – Des diables et des saints, Jean-Baptiste Andrea

C’est une histoire d’orphelin et d’amour. Celle d’un vieil homme qui joue divinement du Beethoven sur les pianos publics. Il se fait appeler Joe, pour Joseph. On le croise un jour dans une gare, un autre dans un aéroport. Il gâche son talent de concertiste au milieu des voyageurs indifférents. Il attend. Mais qui, et pourquoi ? Alors qu’il a seize ans, ses parents et sa soeur disparaissent dans un accident d’avion. Il est envoyé dans un pensionnat religieux des Pyrénées, Les Confins. Tout est dans le nom. Après Les Confins, il n’y a plus rien. Ici, on recueille les abandonnés, les demeurés. Les journées sont faites de routine, de corvées, de maltraitances. Jusqu’à la rencontre avec Rose, une jeune fille de son âge. La vie n’est alors que rêves de fugues. Jean-Baptiste Andrea nous parle de cet enfant intérieur que nous portons tous en nous. Ses héros ont l’âge des douleurs et des révoltes. Avec Des diables et des saints, il achève sa trilogie autour de l’enfance.

4 – Du roi je serai l’assassin, Jean-Laurent Del Soccoro

Espagne, Andalousie, XVI e siècle. La Reconquista est terminée. Charles Quint règne sur une Espagne réunifiée et catholique. Sinan est un enfant qui vit avec sa soeur jumelle, Rufaida à Grenade. Musulmans convertis par nécessité à la religion catholique, sa famille les envoi à Montpellier pour échapper à une Inquisition toujours plus féroce. Là bas ils tomberont dans une France embrasée par les guerres de religion…

5 – Ultramarins, Mariette Navarro

«Ils commencent par là. Par la suspension. Ils mettent, pour la toute première fois, les deux pieds dans l’océan. Ils s’y glissent. A des milliers de kilomètres de toute plage.» A bord d’un cargo de marchandises qui traverse l’Atlantique, l’équipage décide un jour, d’un commun accord, de s’offrir une baignade en pleine mer, brèche clandestine dans le cours des choses. De cette baignade, à laquelle seule la commandante ne participe pas, naît un vertige qui contamine la suite du voyage. Le bateau n’est-il pas en train de prendre son indépendance ? Ultramarins sacre l’irruption du mystère dans la routine et l’ivresse de la dérive.

6 – La sacrifiée du Vercors, François Médéline

Le roman noir sur l’épuration : traîtres et héros mêlés dans les cendres de la Libération Le roman noir sur l’épuration Une robe bleu roi roulée sous des branchages. Plus loin, une jeune femme sauvagement tondue gît sous un arbre. Dans cette forêt du Vercors, Marie Valette a été violée et assassinée. Elle avait 24 ans. Ce 10 septembre 1944, Georges Duroy, commissaire de police près le délégué général à l’épuration, et Judith Ashton, jeune photographe de guerre américaine, se trouvent sur la scène de crime. En cette journée caniculaire, tous deux s’interrogent. Qui a pu s’en prendre si violemment à la fille d’une famille de résistants ? Jeunes héros sortis de l’ombre, coupable idéal et villageois endeuillés s’affrontent dans les cendres encore fumantes de la Libération. Car au sortir de cinq années de guerre, ce sont les silences et les règlements de comptes qui résonnent sur les flancs arides des montagnes. Avec force et intensité, François Médéline interroge la complexité des hommes et de leurs combats.

7 – Paresse pour tous, Hadrien Klent

Et si on ne travaillait plus que trois heures par jour ? Telle est la proposition iconoclaste d’Émilien Long, prix Nobel d’économie français, dans son essai Le Droit à la paresse au XXIe siècle. Très vite le débat public s’enflamme autour de cette idée, portée par la renommée de l’auteur et la rigueur de ses analyses. Et si un autre monde était possible ? Débordé par le succès de son livre, poussé par ses amis, Émilien Long se jette à l’eau : il sera le candidat de la paresse à l’élection présidentielle. Entouré d’une équipe improbable, il va mener une campagne ne ressemblant à aucune autre. Avec un but simple : faire changer la société, sortir d’un productivisme morbide pour redécouvrir le bonheur de vivre. Roman porté par une érudition joyeuse et un regard taquin sur nos choix de vie, Paresse pour tous imagine un pays qui renverse ses priorités et prend le temps d’exister. Après La Grande Panne (Le Tripode, 2016), récit visionnaire d’une France qui se retrouve à l’arrêt, Hadrien Klent offre cette fois-­ci le portrait d’une France qui se remet en marche, mais pas vraiment comme certains le voudraient

8 – Les fils du pêcheur, Grégory Nicolas

Quand le narrateur append qu’il sera bientôt père d’une petite fille, un coup de téléphone vient bouleverser sa vie : sa mère lui annonce que le bateau de son père, Jean, vient de sombrer “corps et biens.” Le fils entame alors l’écriture du “roman d’Ar’c’hwil”, ce coquillier bleu et blanc qui a accompagné son père tout au long de sa vie de pêcheur. A travers l’histoire de ce bateau, c’est celle de Jean qu’il nous raconte. Une vie de pêcheur et de père faite d’épreuves et de larmes, de joie et de rires. A nouveau réunis dans leur Bretagne natale, le fils et ses frères se retrouvent. Ensemble, ils vont apprendre à redécouvrir cet homme qu’ils ont aimé et qui les aimait.. Ils se souviendront de ses joues froides, de ses mains rêches, de ses chansons et comprendront la raison de la mélancolie dans son regard. Alors, ce sera à leur tour de surmonter l’épreuve puis de sourire. A travers une chronique à la fois intime et sociale évoluant sur près de soixante ans, Grégory Nicolas rend hommage au courage des pêcheurs et à ceux qui les attendent.

9 – Mathilde ne dit rien, Tristan Saule

Mathilde est travailleuse sociale. Elle voit toute la journée défiler des personnes en difficulté et fait de son mieux pour les aider. Mais quand elle apprend pourquoi ses voisins Mohammed et Nadia sont menacés d’expulsion, elle comprend que les dispositifs légaux seront inutiles et qu’il va falloir se salir les mains. Quarante-six ans, ancienne judoka, massive et mutique, Mathilde puise dans son passé ténébreux la volonté d’en découdre, et pourquoi pas de refermer enfin, douze ans plus tard, de douloureuses blessures. Mathilde ne dit rien est le premier volet d’une série de romans noirs qui s’intéresseront à ses habitants, à leurs parcours, leurs magouilles, leurs espoirs, leurs fantômes.

10 – Le passeur, Stéphanie Coste

Destins croisés de migrants et de leur bourreau. Lorsqu’un convoi chargé de candidats à la traversée débarque, Seyoum, l’un des plus gros passeurs de la côte libyenne, est bouleversé. En retrouvant Madiha, l’amour de sa vie qu’il n’a pas vu depuis des années, il fait face au passé et au souvenir de leurs familles détruites par la dictature en Erythrée et aux scènes de torture. 

11 – Le cœur à l’échafaud, Emmanuel Flesch

“On les laisse patienter un bon moment, muets comme des ombres, dans cette cathédrale du Code pénal. Certains occupent leur hébétude sur l’écran de leur téléphone, d’autres s’intéressent à leurs chaussures.”Cour d’assises de Paris. Walid Z., un jeune de quartier parvenu par de brillantes études à se hisser jusque dans l’intimité de la bourgeoisie parisienne, risque la peine de mort par décapitation.Que vient faire la guillotine dans ce décor si familier ?Pendant trois jours, les témoins se succèdent à la barre. A mesure que s’esquisse le portrait d’un ambitieux et qu’on interroge sa culpabilité, se dévoile une autre France, parfaitement crédible, où l’extrême droite a pris le pouvoir. Implacable, ce roman choral se déploie comme la suite tragique de notre « roman national ».

12 – Grizzly, Emmanuel Flesch

Après des années de galère, Dan et Jon, deux vieux potes, ont décidé de s’associer. Depuis trois ans, leur camp installé en haute altitude dans les Rocheuses propose aux touristes un lieu exceptionnel et sauvage. Là, trek, randonnée, pêche, safari photos sont au programme. Un client riche et inconscient a décidé, malgré une tempête de neige qui se prépare, de prendre des photos d’un énorme grizzly qui rôde dans le coin. A reculons, Dan part avec lui à la recherche de l’ours. Le client, malgré les injonctions de Dan, s’approche trop près de l’animal et se fait tuer. La tempête se déchaîne et Dan se retrouve avec un cadavre sur les bras. Un mécanisme étrange s’enclenche dans son cerveau : il faut absolument se débarrasser du corps pour avoir la paix.

Fête Western dans le village d’Évires

Évires City est de retour après 3 ans d’arrêt forcé ! Cette grande fête Western organisée par Lou Foleru se déroulera dans le village d’Évires, au chef-lieu le weekend du 30-31 juillet.

Programme des animations :

Samedi 30 juillet
Entrée 7€

Ouverture dès 19h.

Deux concerts en début de soirée : The Wet Dogs et Les marmottes

Bal réparti sur 3 bars clés : 

  • Le saloon avec DJ Myke
  • Le bar à cocktails avec les DJ MR2 aux platines
  • L’hacienda avec DJ Michou
Dimanche 31 juillet

Ouverture dès 11h.

Grande fête western avec des animations pour les enfants et les adultes.

Concert en début de soirée par les Brother in Farm

Fin de soirée dans 2 bars clés :

  • Le saloon avec DJ Myke
  • L’hacienda avec DJ Michou
Informations pratiques
  • Entrée payante le samedi : 5€
  • Venir déguisé le dimanche 
  • Buvette et restauration locale sur place
  • Emplacements de camping disponibles le samedi soir

Festival de musique baroque à Fillière

Place à la musique pour un tout nouveau festival made in Fillière ! Les Baroquales, un festival baroque assuré par la compagnie Rhin-Rhône et l’ensemble musical Capella Ripaillensis durera 3 jours. Retrouvez tout le programme ici !

Un théâtre musical, un opéra de poche et un concert classique : voici ce qu’il y aura au menu de cette première édition. Toutes les dates sont gratuites et accessibles au plus grand nombre.

Retrouvez le programme ici.

Quintette en Dieu majeur
Mardi 16 août – 20 heures – Salle Jean Bouvet aux Ollières

“Ce théâtre musical proposera des grandes pages du répertoire de Monteverdi et de Merula. Dans un match arbitré par Sainte-Cécile, des musiciens éméchés auront pour défi de proposer un concert qui chante les qualités de Dieu.”

En savoir plus

Vénus Caméléon
Mercredi 17 août – 20 heures – Salle Jean Bouvet aux Ollières

“Les baroquales se poursuivront avec les grands airs d’opéra de compositeurs adulés tels Haendel et Vivaldi. Ils évoqueront la mythologie à travers la figure de Vénus, pour inviter le public à réfléchir au sort commun de tous les parents du monde qui, à un moment où un autre, se posent la question de ce qu’ils ont pu louper pour que leur progéniture ne suive pas tous les préceptes inculqués.”

En savoir plus

Pleure tes Héros et célèbre tes Martyrs : De la déploration à l’exaltation
Jeudi 18 août – 20 heures – Eglise de Saint-Martin-Bellevue (Chef-lieu)

Pour clôturer le festival, un concert hommage sera rendu aux héros et martyrs des combats du Plateau des Glières et aux soldats morts au service du 27e BCA, véritable écho à l’histoire locale.

En savoir plus

Tu t’es vu quand t’as lu ?

Les bibliothèques de Fillière organisent un atelier créatif insolite jusqu’au 31 août. Partagez votre expérience en vous prenant en photo en train de… lire !

Parce qu’on peut lire dans l’herbe, la tête en bas, dans une salle d’attente et même dans son bain , les bibliothèques de Fillière se doivent d’immortaliser ces moments incongrus…

Envoyez-vous en photo en train de lire à cette adresse mail ou déposez-la dans votre bibliothèque. Les clichés ensuite exposés lors de la Journée Portes Ouvertes du samedi 24 septembre.

Locations/ventes communales

Locations 

  • LOCAL COMMERCIAL 
Aucune location en cours

 


Ventes

  • VENTE D’UN TERRAIN COMMUNAL 

Appel à manifestation d’intérêt pour la vente d’un terrain constitué de deux parcelles.

La commune de Fillière souhaite vendre deux parcelles au Lieu-dit Crêt des Pierres – route de Charbonnières sur la commune déléguée d’Aviernoz.

Le terrain de 913m² est proposé à un prix minimum d’achat de 150.000€. Les modalités précises de l’appel à candidature sont indiquées dans les documents téléchargeables sur ce lien.

Les candidats doivent remettre leurs offres avant le jeudi 15 décembre à 17 heures. 
Les candidats devront proposer une première offre ferme et sans conditions suspensives. Si les meilleures propositions sont proches, un deuxième tour de négociation sera organisé à la discrétion de la collectivité.
Le candidat ayant proposé le prix d’acquisition le plus élevé sera retenu.

Un modèle de promesse unilatérale d’achat est à votre disposition ici.

L’été à Phil’Arts en quatre temps

Les «Expositions Éphémères Estivales » de l’espace Phil’Arts se dérouleront du 6 juillet au 28 août 2022. Les visiteurs pourront plonger dans les univers de quatre expositions proposées par des artistes locaux.

À la découverte des talents d’à coté

Les « Expositions Éphémères Estivales » s’étalent sur deux semaines chacune. Elles mettent en avant le travail d’artistes locaux . Un appel à candidature avait été lancé en avril. Les artistes ouvrent eux-mêmes la salle et restent disponibles lors des visites pour échanger autour de leur travail.

Le reflet caché de la lune

Régis Guichard réside à Annecy. C’est en 2013 qu’il découvre la photographie nocturne en pose
longue. Son sujet de prédilection devient le reflet de la lune dans l’eau du lac d’Annecy.


Les reflets de la lune dans l’eau ne sont jamais les mêmes en fonction des conditions climatiques et des réglages de l’appareil photo. Les lignes ou les points créés par la pose longue sont comme une écriture et c’est cette graphie qui est au cœur de la démarche de l’artiste.

Cogito Clapotis –  Photographie – Du 6 au 17 juillet 2022 – Ouvert le 14 juillet

De drôles de clichés

Paul Béné réside à Saint-Jeoire. Cette exposition est un hommage à son fils Georges, ayant résidé au Centre Arthur Lavy, un établissement médico-légal pour personnes handicapées situé à Fillière. Autodidacte, il pratique la photographie depuis 45 ans. 

Avec humour et dérision, Paul Béné alias Polo Laciense, décompose et recompose des photographies à l’aide de la technique du photomontage.

Son univers décalé, rempli de référence à la pop culture, se rapproche du surréalisme. Comme une invitation à expérimenter de nouvelles perceptions avec une multitude de niveaux de lecture, les œuvres sont “sans titre” afin que chaque visiteur puisse en imaginer un.

Circulez, y’a rien à voir ! –  Compositions numériques- Du 20 au 31 juillet 2022 

Aquarellement vôtre

Dominique Leblond, d’origine annécienne, habite à Groisy. Toujours attirée par l’art, elle se consacre désormais entièrement à sa passion. Autodidacte, sa rencontre avec d’autres artistes de la région a été décisive et formatrice.  

Dominique Leblond a choisi l’aquarelle comme technique artistique de prédilection.

Que son sujet soit un paysage ou une nature-morte, son intérêt se porte sur l’ombre et la lumière. Lors de sa démarche de création, elle recherche toujours à susciter l’émotion. Parce que Dominique a 3 mots d’ordre : regarder, vibrer et peindre.

Regarder, vibrer, peindre – Aquarelle – Du 3 au 14 août 2022 

Attention aux piqûres

Charlotte Brasseau réside à Groisy et se consacre professionnellement à la photographie depuis 2018. Cette artiste émergente a déjà trois expositions à son actif. 

Une brise rafraichissante dans la pesante chaleur estivale ; c’est ce qu’apporte la jeune photographe avec sa série sur les méduses.

Ses clichés captés dans les aquariums de La Rochelle et de Paris sont d’une douceur poétique envoûtante. Le sentiment dominant est sans aucun doute la sérénité, apportée par la fraîcheur et la douceur des couleurs.

Aquarius – Photographie Du 17 au 28 août 2022

Ouverture : du mercredi au dimanche de 14h à 18h. Ouvert exceptionnellement le 14 juillet