Peindre l’or blanc

C’est bientôt Noël ! Et l’espace d’exposition Phil’Arts l’a bien compris… Du 9 au 23 décembre, venez percer les secrets de la neige dans l’art avec « La neige et ses couleurs ». Car si elle est blanche dans la nature, elle l’est rarement en peinture…

Quand on s’imagine la neige, on la voit blanche. À la manière de Gustave Courbet, Claude Monet, et bien d’autres, la représentation de la neige est plus nuancée qu’il n’y paraît.

En peinture, les artistes utilisent des pigments plus saturés pour contraster, dessinent une ombre grise pour donner du volume ou encore ajoutent d’autres couleurs (bleu, violet…). Pour apporter du relief, les peintres ajoutent des effets de matière pour donner un rendu poudreux, lisse ou scintillant.

En photographie, la couleur blanche de la neige ressort grâce aux différents décors (roche, ciel) et aux différentes prises de vue et potentielles retouches. La lumière environnante peut rendre le duvet blanc rose ou bleu.

Amusez-vous à repérer les différences !

Quand la science s’invite en peinture

La neige dans la nature est blanche car elle contient des bulles d’air qui n’absorbent aucun rayon (synthèse soustractive) et semble dénuée de couleur. A contrario , dans la glace, elle apparait bleue car les bulles d’air ont disparu et les glaciers peuvent absorber certains rayonnements et dont la couleur bleue.

©Joëlle Rodrigue

Concernant les pigments, le blanc est une couleur difficile à fabriquer. La craie est la matière première, avant d’être remplacée par le blanc de plomb, qui s’avère être toxique. Le blanc de zinc et le blanc de titane sont désormais utilisés pour la fabrication. De plus, cette couleur contient peu de nuances (ivoire, nacré, dentelle…) d’où le fait d’ajouter d’autres teintes pour la représenter.

Une exposition collective

7 artistes ont répondu présent à un appel à candidature, lancé en septembre dernier. À la manière des Expositions Ephémères Estivales, les artistes ouvriront eux-mêmes l’exposition pendant ces deux semaines.

  • Elisabeth Masson-Borot : peinture
  • Joëlle Rodrigue : photographie
  • Charlotte Brasseau : photographie
  • Mélanie Noguer : dessin
  • Sylwia Avola : peinture et dessin
  • Elizabeth Schneider : photographie
  • Pierrick Loison : photographie

©Elisabeth Masson-Borot

Les ateliers enfants
  • Mercredi 13 décembre 10h-12h, tous les âges, « Flocons de neige », 5€ par enfant
  • Mercredi 20 décembre 10h-12h, tous les âges « Boule à neige (ou boule de noël) », 5€ par enfant

Un festival coloré à Phil’Arts

Une symphonie multicolore se prépare à l’espace Phil’Arts de Fillière avec « La musique en couleurs », une exposition “à écouter” de l’artiste peintre Barbara Rosé Joanny. Les visiteurs pourront plonger dans son univers abstrait et original du 13 janvier au 10 mars 2024.

Des compositions musicales à regarder

Barbara Rosé Joanny peint à partir de compositions musicales diverses et s’inspire de l’atmosphère qui s’en dégage pour créer ses œuvres abstraites. Les tableaux réalisés font transparaitre ce que ressent l’artiste dans la musique.  

La scénographie est complétée par un morceau de musique diffusé dans l’espace Phil’Arts. Une série de toiles a été inspirée par une composition originale pour piano en 3 mouvements de l’artiste; celle-ci a été réalisée spécialement pour l’exposition.

Le visiteur ressentira à son tour les émotions à la fois de la musique et des peintures.

Barbara Rosé Joanny

Née en 1982 à Saint-Denis de la Réunion, Barbara Rosé Joanny est musicienne de formation, compositrice et professeure de piano au Conservatoire. Elle se définit comme une « peintre musicolore ». Le tempo, la tonalité, le rythme, le phrasé, les nuances, l’atmosphère d’une œuvre musicale influencent sa façon de peindre.

Elle cherche à donner du « sens » dans ses créations. Elle s’inspire en partie de la démarche artistique de Kandinsky, et associe aux notes, des couleurs et des formes. L’abstraction n’est alors pas le fruit du hasard ou de la spontanéité, mais bien d’une recherche et d’une réflexion plus profonde.

Programme autour de l’exposition

Performance picturale en musique de l’artiste : dimanche 11 février de 15h à 17h (gratuit)

Danse, musique & peinture : dimanche 10 mars de 16h à 17h (gratuit). Les compagnies Annecy Ballet Junior et INCIPIT proposeront une chorégraphie sur une création musicale de l’artiste.

Ciné débat sur la synesthésie : samedi 3 février à 18h30 (5€). Projection du film « Kupka, pionnier de l’art abstrait » avec l’intervention du musicologue Paul Marcuzy.

Les ateliers enfants (de 10h à 12h les dimanches) :

  • 3/5 ans : 18 février et 3 mars, « Associer sons, émotions & couleurs », 5€/enfant
  • 6/10 ans : 25 février et 10 mars « fabrication d’un instrument de musique », 5€/enfant

Les animations nécessitent une inscription auprès de Phil’Arts : 07.60.57.81.94

La montagne sous tous ses versants

L’espace d’exposition Phil’Arts de Thorens-Glières, à Fillière, présentera du 16 septembre au 3 décembre « Vindiou, la belle montagne ! ». Son « vertigineux » parcours sera centré autour de cette thématique et de ses problématiques.

La montagne immuable face aux défis de demain

« Vindiou la belle montagne ! » : un titre totalement ancré dans notre territoire du fait de la présence du patois et en référence à notre région vallonnée. Les massifs montagneux nous entourent, font partie intégrante du paysage et nous fascinent.

Désormais accessible par tous grâce aux alpinistes, aucun sommet ni aucune face n’a résisté à l’homme. Parfois source de terreur et d’angoisse, ou bien à tort considérée comme réservée aux plus fortunés, la montagne accueille aujourd’hui en son sein n’importe quel sportif ou « utilisateur » de ce milieu.

L’exposition a pour but d’illustrer, par sa scénographie, la relation de l’humain à ce paysage en créant des effets d’immersion.

La première partie du parcours se concentre sur la connaissance de la montagne et sur son esthétique. La seconde aborde son exploitation, et les défis auxquels elle doit faire face (exploitation touristique, réchauffement climatique…).

©Laurence Piaget-Dubuis, The timescale, glacier du Rhône, VS, CH, photographie, 2017

Au fil du parcours, vous trouverez des toiles, des estampes, des photographies, des pierres précieuses ou encore des équipements d’alpinisme. En plus de témoigner de la beauté de l’environnement montagnard, les œuvres attestent aussi de la fragilité de ce milieu.

Le programme autour de l’exposition
Journées européennes du patrimoine : culture et sport

samedi 16 septembre – 14h à 18h – gratuit – pour tous les âges
Initiation à l’escalade dans le cadre des journées européennes du patrimoine, avec une tour mobile de X-roc, installée devant Phil’Arts et animée par Fil’O sport, service sportif jeunesse de la commune. Une énigme doit être résolue à Phil’Arts pour obtenir un bon gratuit

Ciné-débat “Montagne”

samedi 16 septembre – 18h30 – tarif du cinéma – Cinéma Le Parnal
Projection du film « Cap sur El Cap », avec l’intervention de Denis Pivot, guide de haute-montagne et collectionneur d’objets patrimoniaux.

Visite insolite de l’exposition à la boussole

dimanche 29 octobre et 12 novembre – 11h – 2€
La visite nécessite une inscription au 07.60.57.81.94 ou à philarts@commune-filliere.fr

Les ateliers

Parent/enfant : mercredi 15 novembre – 14h à 17h – 5€/duo – par le Flipbul
Atelier en duo parent/enfant sur les refuges de montagne.

©Gérard Gaillard, Les conquérants de l’inutile, monotype sur papier, 2022, 80 x 60 cm

Enfants 3/5 ans :
samedi 14 octobre / 18 novembre – 10h à 12h – 5€/enfant
Atelier créatif sur la montagne en été et en hiver

Enfants 6/10 :
samedi 21 octobre / 25 novembre – 10h à 12h – 5€/enfant
Atelier créatif autour de la thématique de la randonnée imaginaire

Les ateliers nécessitent une inscription auprès de Phil’Arts : 07.60.57.81.94

Oeuvre de l’article :

  • Laurence Piaget-Dubuis, The timescale, glacier du Rhône, VS, CH, photographie, 2017
  • Gérard Gaillard, Les conquérants de l’inutile, monotype sur papier, 2022, 80 x 60 cm

Un festival coloré à Phil’Arts

Une symphonie multicolore se prépare à l’espace Phil’Arts de Fillière avec « La musique en couleurs », une exposition “à écouter” de l’artiste peintre Barbara Rosé Joanny. Les visiteurs pourront plonger dans son univers abstrait et original du 13 janvier au 10 mars 2024.

Des compositions musicales à regarder

Barbara Rosé Joanny peint à partir de compositions musicales diverses et s’inspire de l’atmosphère qui s’en dégage pour créer ses œuvres abstraites. Les tableaux réalisés font transparaitre ce que ressent l’artiste dans la musique.  

La scénographie est complétée par un morceau de musique diffusé dans l’espace Phil’Arts. Une série de toiles a été inspirée par une composition originale pour piano en 3 mouvements de l’artiste; celle-ci a été réalisée spécialement pour l’exposition.

Le visiteur ressentira à son tour les émotions à la fois de la musique et des peintures.

Barbara Rosé Joanny

Née en 1982 à Saint-Denis de la Réunion, Barbara Rosé Joanny est musicienne de formation, compositrice et professeure de piano au Conservatoire. Elle se définit comme une « peintre musicolore ». Le tempo, la tonalité, le rythme, le phrasé, les nuances, l’atmosphère d’une œuvre musicale influencent sa façon de peindre.

Elle cherche à donner du « sens » dans ses créations. Elle s’inspire en partie de la démarche artistique de Kandinsky, et associe aux notes, des couleurs et des formes. L’abstraction n’est alors pas le fruit du hasard ou de la spontanéité, mais bien d’une recherche et d’une réflexion plus profonde.

Programme autour de l’exposition

Performance picturale en musique de l’artiste : dimanche 11 février de 15h à 17h (gratuit)

Danse, musique & peinture : dimanche 10 mars de 16h à 17h (gratuit). Les compagnies Annecy Ballet Junior et INCIPIT proposeront une chorégraphie sur une création musicale de l’artiste.

Ciné débat sur la synesthésie : samedi 3 février à 18h30 (5€). Projection du film « Kupka, pionnier de l’art abstrait » avec l’intervention du musicologue Paul Marcuzy.

Les ateliers enfants (de 10h à 12h les dimanches) :

  • 3/5 ans : 18 février et 3 mars, « Associer sons, émotions & couleurs », 5€/enfant
  • 6/10 ans : 25 février et 10 mars « fabrication d’un instrument de musique », 5€/enfant

Les animations nécessitent une inscription auprès de Phil’Arts : 07.60.57.81.94

“Si j’étais un artiste, je voyagerais” : une exposition par les enfants et adolescents de Fillière.

Cette exposition » mettra à l’honneur leurs créations originales du 8 au 26 mars à l’espace d’exposition Phil’Arts.

Chaque année, Phil’Arts fait la part belle à l’imaginaire des plus jeunes en laissant libre cours à leur créativité autour d’un sujet. 17 oeuvres sur le thème du voyage composeront ainsi l’exposition.

Créer et s’inspirer ensemble

Les 5 15 ans avaient pour objectif de créer avec leurs camarades une oeuvre collective 11 classes, 5 périscolaires et le secteur jeunes ont participé Les artistes en herbe ont dû apprendre à communiquer, à fonctionner ensemble et à s’écouter les uns les autres.

Le voyage : un puits d’inspiration

Cette thématique a été abordée sous toutes ses facettes par les enfants. Qu’il soit géographique, qu’il implique un déplacement physique ou temporel, à travers
l’imaginaire, les galaxies ou les dimensions, le mot « voyage » suscite 1001 émotions. Grâce à la diversité d’âges et l’émulation collective, le thème se décline aux yeux des visiteurs de plusieurs façons.

De plus, un objet imposé a été distribué à chaque groupe ( guide touristique, roue de vélo. Cette initiative a permis de guider le processus de création en
les menant sur des chemins différents.

Du mercredi au dimanche de 14h à 18h – entrée gratuite

Une exposition lumineuse et gourmande

L’artiste Reza Sarrafi présentera ses natures mortes hyperréalistes à l’espace d’exposition Phil’Arts du 7 janvier au 26 février 2023 dans le cadre de “Plus vrai que nature”.

Qui est Reza Sarrafi ?

Originaire d’Iran, Reza Sarrafi pratique la peinture à l’huile depuis l’âge de 12 ans, en autodidacte.

Sa quête de la perfection l’emmène sur le chemin de l’hyperréalisme. 18 de ses œuvres seront exposées à Phil’Arts, qui enchanteront les visiteurs par leur virtuosité.

L’hyperréalisme en lumière

Les natures-mortes sont le sujet de prédilection de l’artiste. Les thèmes représentés sont des paysages, des fruits, des fleurs et tout ce qui à trait au naturel. Cependant, contrairement aux natures-mortes des maitres peintres du 18e siècle, Reza Sarrafi propose une approche lumineuse, et saisissante de réalisme. L’utilisation de la peinture à l’huile permet une superposition de couches fines, conduisant à un rendu délicat et un résultat subtil.

Programme autour de l’exposition

Concours de la meilleure copie – tout âge

Du 8 janvier au 24 février
Tout au long de l’exposition, Phil’Arts et Reza Sarrafi proposent un concours de la meilleure copie. Les visiteurs devront choisir une oeuvre de l’exposition et la copier avec la technique et le support de leur choix L’artiste élira lui même les meilleurs copistes et remettra les prix lors du dernier après midi d’ouverture Des lots sont à gagner comme des affiches des oeuvres de Reza Sarrafi
3 catégories enfants, ados et adultes Remise des prix par l’artiste le 26 février

Visite gustative, découvrir l’exposition par le goût

Mercredi 25 janvier 16h à 17h
Mercredi 8 février 16h à 17h

Les objets représentés dans les oeuvres de Reza Sarrafi sont majoritairement des fruits et
des fleurs Le cerveau humain peut y associer des goûts, des textures ou encore des odeurs Phil’Arts propose ainsi une visite sensorielle en associant la vue et le goût. Gratuit sur inscription

Atelier parent-enfant (5/10 ans, 5€/enfant) “Quand la nature prend vie”

Mercredi 15 février

14h-17h. Par le Flipbul. Sur inscription – Prévoir un goûter

Atelier enfants (les samedis de 10h à 12h, 5€ par enfant)
  • 3/6 ans – 21 janvier – “Mon fruit préféré”
  • 6/9 ans – 28 janvier – «(Ré)inventer la nature-morte »
  • 10/12 ans – 4 février – « Peindre les fruits et les fleurs »