Les tarifs des services extra-scolaires révisés

Lors de la séance du 13 juin 2022, le conseil municipal a voté la hausse des tarifs périscolaires, incluant la restauration scolaire et les accueils périscolaires.

Cette augmentation est la conséquence de la hausse du prix des matières premières et de la masse salariale.

Faire face au contexte

En raison de la situation géopolitique, le prix des matières premières alimentaires a fortement augmenté.

Par ailleurs, après 3 (et bientôt 4) revalorisations du SMIC et la hausse du point d’indice, la masse salariale a évolué de plus 260.000€ pour le seul pôle enfance-jeunesse.

La commune doit faire face également à une hausse des effectifs scolaires alors que la part des enfants qui fréquentent les services périscolaires est en hausse. Cela induit la nécessité de recruter pour faire face aux nouveaux besoins d’encadrement (+ 200.000€).

Une hausse bien inférieure au coût supporté par la collectivité

Les tarifs des services périscolaires et extrascolaires varient selon le quotient familial des foyers. Dans un souci d’équité, 2 nouvelles tranches ont été créées pour les foyers les plus aisés afin de lisser cette augmentation.

À noter qu’aucune famille ne prendra en charge le coût réel d’un repas qui s’élève à 11,51€ pour la commune.

À titre d’exemple : Les tarifs de restauration ont augmenté de 0% pour les tranches de revenu les plus basses et à 15% (soit une augmentation de 0.83 cts par repas) pour la tranche supérieure à 2501 (soit un revenu mensuel de plus de 6 000 euros pour un foyer avec un enfant).

Au delà, 2 nouvelles tranches sont créées

  • pour les familles au QF supérieur à 3 201 : une augmentation de 1.17€ par repas ( 8001 € de revenu mensuel pour un foyer avec 1 enfant)
  • pour les familles au QF supérieur à 4 000 : une augmentation de 1.55 € par repas (10 000€ de revenu mensuel pour un foyer avec 1 enfant)