Le Projet alimentaire territorial du Grand Annecy officiellement labellisé

En avril dernier, dans le cadre du Plan de relance de l’Etat, le Grand Annecy répondait à l’appel à projets national pour l’alimentation – « Structurer les filières locales au travers des projets alimentaires territoriaux » – qui encourage et soutient financièrement les Projets alimentaires territoriaux (PAT) émergents.


Début juin, la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt informait le Grand Annecy que, suite à la délibération du jury régional, la reconnaissance officielle de niveau 1 (PAT émergents) était attribuée à son PAT par le ministère de l’agriculture et de l’alimentation.


Une grande satisfaction pour la Présidente Frédérique Lardet, ainsi que le l’ensemble des élus communautaires, qui en mars dernier votaient à l’unanimité le lancement du Projet alimentaire territorial : « l’Agglomération va s’attacher à fédérer l’ensemble des acteurs pour favoriser l’autonomie alimentaire du territoire ».

Co construire l’autonomie alimentaire du territoire

Le Projet alimentaire territorial va permettre de structurer l’ensemble des initiatives locales destinées à affirmer l’ancrage de l’alimentation au territoire, en rapprochant les producteurs, les transformateurs, les distributeurs, les collectivités locales et les consommateurs. Une démarche collective pour répondre à deux objectifs principaux : « bien produire » et « bien manger ».


Pour l’accompagner dans cette démarche, le Grand Annecy va s’appuyer sur l’expertise d’un assistant à maîtrise d’ouvrage, nouer des partenariats avec le monde agricole, les collectivités voisines et de nombreux partenaires clés, pour construire un PAT en adéquation avec les besoins et les contraintes de son territoire.